Accueil
j'aime écrire
j'aime flâner
j'aime défumer
j'aime prendre du recul, relativiser
j'aime me reposer
j'aime créer
j'aime la famille, les amis
J'aime les virtuelles échappées
J'aime l'avenir
J'aime naviguer sur le web
J'aime les lieux poétiques
J'aime idéaliser
J'aime mon site !
Livre d'or et Sites amis
J'aime créer


horloge parlante

 

 

“ A la rime épousée”

 



 

Une muse instantanée m’a séduite en chemin

Elle a intercepté l’ennui et les humeurs

Usiné l’autre émoi, déménagé la peur,

Interpellé l’envie pour vibrer au matin.



Un verbe insignifiant m’a saoulée, endorphine

Magique à l’aile du vent des bonheurs égarés ;

Ils rôdaient, insouciants, oui mais récupérés,

Sur les coeurs andalous croquent encor’ la sanguine !



De vertiges abyssins, d’Atlantide déchiffrée,

J’exprimerais l’aura dans un vers à genoux :

Interprète ambitieux pour unifier la prose



Capricieuse inspirée qui nargue ou amadoue

Invente une couleur au moindre quelque chose

Et projette mon âme à la rime épousée...

 

 

 

 

 

 

Lorsqu'une idée germe, elle est un puissant moteur à bien-être.

 

Aussi, il y a "l'idée d'idée" :

                                                  une vague envie..

                                                  un besoin flou...

 

de faire, créer ou fabriquer :

                                                  un poème...

                                                  un montage...

                                                  un texte...

                                                  une compositon...

 

 

La plupart du temps les écrits viendront aisément, au hasard d'une belle émotion ou d'un ressenti particulier.

Quant aux  créations plus "manuelles", elles resteront en gestation et souvent l'inspiration tardera. Quelques heures ou quelques jours plus tard, elle jaillira, comme un cadeau de la vie, une source intarissable.

Quoiqu'il en soit , le processus de création et la création à proprement parler  seront  toujours un moment particulièrement privilégié de paix et d'épanouissement personnel.

 

 

 

 

 

« Les libellules hurluberlues pullulent à Honolulu »

 


Pour la beauté des mots et dans le bleu du ciel

Je voudrais exprimer les émotions virtuelles :

Au soleil des musiques où mon cœur se libère

Soulager en créant les lendemains d’hier …


Si le vert des muguets entonnait ma chanson,

Les éloges d’un ermite tournoieraient tout au fond

De l’âme enrubannée, là où l’eau est limpide,

Bien plus loin que la mer, aux aléas du vide …

Vers le songe inutile du calligraphe ailé

Dont l’alphabet s’envole pour nourrir ma pensée,

Je voudrais l’équilibre d’un espoir impromptu


Dans l’essence volubile, évanescente et nue

D’une libellule qu’enjôlent les rires de ma nuit

Sur l’aube des solfèges … quand la peine s’évanouit !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







 

© 2010