Accueil
j'aime écrire
j'aime flâner
j'aime défumer
j'aime prendre du recul, relativiser
j'aime me reposer
j'aime créer
j'aime la famille, les amis
J'aime les virtuelles échappées
J'aime l'avenir
J'aime naviguer sur le web
J'aime les lieux poétiques
J'aime idéaliser
J'aime mon site !
Livre d'or et Sites amis
Eloge du calme, de la lenteur

Tremblement de fenetre

 

 

 

 

 

..................Il est parfois possible de se sentir apaisé par l'intérieur .....:

c'est un état exquis de calme et de lenteurs      

 

tel une flânerie,

comme la lumière au bord des plages,

une dé-pression au bon sens du terme, où rien ne presse ni n'est pressé,

vaguelette musicale d'un juke-box spirituel dispensateur d'infinis renouveaux.

 

...Nonchalance, tranquillité, lâcher-prise et repos : j'assume et m'en délecte !

 

 

 

  

 

 

 

 

Pourquoi se presser ...

 

  

 

puisque nous nous dirigeons tous au même endroit ? 

 

 

 



 

 

 

"Tourneboule, loco y maboul."

 

Il y eut des larmes sans excuse

Et que personne n'essuyait :

Crois-tu ainsi qu'un futur s'use

A l'encontre des feux défaits ?



C'était comme un sanglot nocturne

Attentif aux baisers du temps,

Il se pourrait qu'après Saturne

L'autre Aquatique atteigne l'an



Tourneboulé dans sa névrose

Et qui fuyait derrière l'idole ;

Crois-tu l'ami ? Faut-il qu'on ose ?

Cesser enfin la course folle ...



Il y eut des songes prémonitoires

Caresses d'une lèvre océane,

Leur eau native, faut-il y croire,

Enlaçait l'avenir en panne !



Tourneboule, loco y maboul !

Qui peut savoir d'où vient le vent ?

Ca roule, s'enroule et ça déboule

Sur la démence de ce temps.

 

  

 

 

 

 

 

 

 

© 2010